mercredi 12 juin 2019

19 Juillet 1981





Un petit mouvement sur le podium , les 2è et 3è échangent leur place mais Herbert Léonard est toujours devant . Dans le top 10 on accueille Jean-Michel Jarre . Parmi les belles grimpettes on note Magazine 60 29è ( +11 ) , Ricchi è Poveri 33è ( +19 ) , Jean Schultheis 37è ( +18 ) , Tommy Nilsson 41è ( +12 ) , Vivian Reed 45è ( +21 ) , Sparks 48è ( +20 ) , J.J Lionel 51è ( +20 ) , Ottawan 58è ( +16 ) . Çà se calme au niveau des entrées , seules 4 à se mettre sous la dent et une ré-entrée . Les 4 entrées sont Adam & The Ants , Nicolas de Angelis , Gino Soccio , Pino d'Angio . 
On dit au revoir à :
- 50 Chantal Goya " Le coucou "
- 69 Johnny Hallyday " excusez-moi de chanter du rock'n roll "
- 70 Iron Maiden " Wrathchild - Twilight Zone "
- 73 Dallas " Générique Tv "
- 75 Didier Marouani " Elle est tellement fragile - Walk man "


22 commentaires:

  1. De toute évidence Pierre Bachelet ne sera pas numéro 1...Il faudra attendre les Corons. Sur les 4 entrées Pino et Gino devraient s'en sortir.
    JF63

    RépondreSupprimer
  2. Parmi les entrées de cette semaine PINO D'ANGIO devrait faire un top 20.Pour les autres NICOLAS DE ANGELIS Peut -être aussi,GINO SOCCIO entre 30 et 40 aucune idée pour ADAM and the ANTS.
    J'aimais bien le titre de VIVIAN REED "Faith and fire" elle fut dans les années 80 meneuse de revue d'un grand cabaret parisien je sais plus si c'est le Lido ou le Moulin Rouge.

    RépondreSupprimer
  3. Karen Cheryl et son I hope it's me a quand meme du ce vendre a environ 50 000 exemplaires c'est pas mal sans diffusion radio excepté Sud radio

    RépondreSupprimer
  4. c'est à cette époque-là que j'ai cessé d'écouter le hit de RMC, qui classait à la même place les succès français et les versions originales (ou l'inverse). Heureusement arrivaient à ce moment-là les radios libres (enfin locales elles n'ont pas été libres longtemps) et on pouvait se passer d'écouter ces grosses radios qui nous gavaient de plus en plus de pub...
    Amitiés Patrick

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vrai car le succès des Vo et vf est souvent très different

      Supprimer
  5. Été 1981 avec Herbert Léonard qui s'impose avec ce "Pour le plaisir" devenu culte (Merci Julien Lepers !) et Jean Schultheis qui , doucement mais surement ,gravit les marches du TOP 50 avec le très efficace "Confidences pour confidences" , voila qui promet ! Eddy Mitchell profite du succès de "Couleur menthe à l'eau " pour enchaîner avec un autre tube du même calibre tandis que Renaud fait un vrai carton sur RTL avec sa reprise de "C'est un mauvais garçon" .Tout va bien mais , gare à la "Danse des Canards" !!!!

    RépondreSupprimer
  6. On entre dans une époque un peu pénible : outre les deux versions de "La danse des canards", on aura aussi "La danse des petits chats", "Ulysse 31" avec aussi "Nono, le petit robot", puis "Comme Tintin", "Rox et Rouky..."Tout ça en même temps !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui une année 1981 bien speciale ! Je prefere l'année 1980 et de loin !

      Supprimer
    2. Par contre au niveau UK il y a eu des singles énormes, et Human League et Depeche Mode arrivent, c'est du lourd même si Huma League est oublié aujourd'hui...

      Supprimer
    3. Il apas aussi Rikiki poucepouce

      Supprimer
    4. Il y a eu aussi, à la même époque,"La cicrane et la fourmi."Et ça a bien marché !

      Supprimer
    5. 1981 est pour moi un tournant phénoménal, un grand cru à l’international, surtout au 2ème semestre jusqu’à l’année 1982: l’explosion du funk (EARTH WIND AND FIRE), la découverte du RAP mélodique (TOM TOM CLUB, MEL BROOKS), le ROCK FM et progressif (FOREIGNER, GENESIS, QUARTER FLASH), le déferlement de la NEW WAVE(HUMAN LEAGUE, DÉPÊCHE MODE, VISAGE, ULTRA VOX, OMD), l’arrivée de figures marquantes de la POP britannique (Kim WILDE, Shakin STEVENS),la consécration de HALL AND OATES (sauf en France, anachronisme hélàs), des sons d’une richesse et diversité phénoménale marquant une belle évolution avec ce que l’on faisait jusqu’à la fin des seventies

      Supprimer
    6. Hall & Oates passent à Paris à la salle Pleyel , je me tate ! J'ai toujours aimé surtout la periode 81-86

      Supprimer
    7. En 1981 ou 1982 trouvé album de Hall and Oates "Private eyes" a 10 francs dans un bac à solde de mon sueprmarché...
      Une tuerie ! Avec "Private eyes" et "I can't go for that" fantastique single pillé et copié par Quincy Jones et Michael Jackson dans le futur Thriller ! Si si !
      Pour la moitié du prix d'un 45 tours !
      Comme d'habitude pris pour de la merde par la presse de l'époque, ça sentait mauvais Hall and Oates !

      Supprimer
    8. @Giorgio
      Totalement d'accord !Pour Kim Wilde son premier album est magnifique, je l'ai usé à force de l'écouter. Kids in America est un fabuleux single n'en déplaise à beaucoup, sans doute le meilleur single de Kim Wilde et de son frère... Il était de bon ton de dénigrer OMD, pourtant réécoutez un best of et vous verrez le boulot, le travail de composition de bien des titres... On a toujours adoré les Pet shop boys en france, ce dont je suis tout à fait d'accord, mais à ce moment réhabilitons OMD ! J'ai jamais aimé les 70's mis à part Fleetwood Mac j'aime même pas les Stones de cette période c'est dire... Les années 80 sont un grand tournant et j'adore aussi les 90's que je découvre encore, tant de grands chanteurs et de grands groupes...

      Supprimer
  7. Allons-nous voir Bee Gees "he's a liar" une dernière fois avant "You win again" ?
    JF63

    RépondreSupprimer